dimanche 3 décembre 2006

La Voix du Nord : Dominique Voynet renforcée, mais les Verts restent déchirés

 Mardi 5 décembre 2006

Candidate des Verts à la présidentielle, Dominique Voynet, est sortie ragaillardie du congrès de sa formation, ce week-end. Mais, les divisions restent fortes au sein du parti.

Son discours a été longuement applaudi par les quelque 540 militants réunis à Bordeaux. Elle a rassemblé sur l’estrade tous les chefs de tendance, à commencer par Yves Cochet, grand perdant du congrès où il a été exclu de la synthèse finale au profit d’une motion plus à gauche qui ne voulait pas de lui.

D. Voynet a essayé d’écarter la menace Nicolas Hulot qui assombrit sa campagne et de remettre son parti au premier rang pour la défense des grands sujets écologiques. « Elle est sortie renforcée », assurait hier Michel Bock, un de ses proches, membre de la direction, en notant qu’elle a rassemblé derrière elle très au-delà de la majorité (54,75 %) issue du vote. Dans le même temps, Yann Wehrling, le secrétaire national, notait qu’« elle a une majorité, comme elle voulait, mais elle est faible ». Pour créer l’union autour d’elle, elle a bousculé les Verts, leur dessinant l’image qu’ils projettent d’un parti « dévasté ». « Arrêtez les enfantillages, soyez responsables !

», a-t-elle lancé. Elle en a profité pour annoncer son premier « grand meeting » le 26 janvier à Nantes, où elle présentera le « contrat écologique » qu’elle proposera aux Français.

Au terme de ce congrès difficile, la belle image de l’unité ne gommait cependant pas les zones d’ombre, la synthèse laissant plus de 45 % du parti dans la minorité. Par ailleurs, pour certains Verts, le congrès restera comme un tissu de querelles de personnes et d’intrigues... •

 

Posté par audaces à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La Voix du Nord : Dominique Voynet renforcée, mais les Verts restent déchirés

Nouveau commentaire